ELLIOT MOSS Highspeed

22 Oct 2015

 

C'est dimanche, c'est l'automne, et l'envie...

 

... de rester sous la couette s'avère presque irrésistible. Pourtant, vous n'avez plus sommeil et vous ne   voulez pas non plus glander toute la sainte journée.

 

Par hasard, mais est-ce véritablement un hasard, vous tombez sur Highspeed, l'album tout juste sorti d'Elliot Moss. Et là....

 

En son temps, Vivaldi avait écrit Les Quatre Saisons, pour retranscrire en musique son impression sur... les quatre saisons.

 

Avec Highspeed, Elliot Moss nous pond la bande-son idéale pour un dimanche réussi. Non seulement il vous redonne la pêche et l'optimisme qui s'extirpe de vos enceintes vient caresser vos tympans avec sensualité, cet opus nous fait passer un très bon moment grâce à des compos intelligentes, complexes malgré une apparente simplicité évidemment paradoxale...

 

Même si nous préférons éviter le name-dropping, nous ne pouvons passer sous silence quelques artistes dont le jeune homme a dû, un jour ou l'autre, s'inspirer. Nous pensons notamment à Bjork époque Debut, Bonobo pour le talent des arrangement à la fois discrets mais (sur)prenants ou quelqu'un comme Mark Linkous (Sparklehorse) pour sa délicatesse pop exacerbée, pour des ritournelles obsédantes.

 

La voix de velours d'Elliot Moss fait valoir ses charmes sans sombrer dans la mièvrerie des crooners à mamans (suivez mon regard...). Aérienne, elle nous fait décoller pour entrer dans un monde onirique peuplé d'images au ralenti, de couleurs chaudes, de créatures fantasmagoriques. La musique de Highspeed ne laisse aucune place à la lassitude.

 

Si About Time et Farraday Cage semblent un peu moins percutantes que les autres titres (en particulier du splendide Even Great Things), c'est justement parce que ceux-ci sont proches de la perfection. Alternant tempis lents à d'autres plus enlevés, le bonhomme nous prend par la main et nous entraîne à sa suite dans son univers délicat, suggéré.

 

Avec cet album élégant, racé, Elliot Moss signe une des bonnes surprises de la rentrée.

Nous suivront cet artiste qui nous promet de bonnes choses si les sirènes d'une électro pop plus convenue n'ont pas raison de son talent.

Croisons les doigts...

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives
Please reload