SAM BEAM & JESCA HOOP Love letter for fire

29 Apr 2016

Nous disions il y a peu que la formule duo voix féminine + voix masculine avait actuellement le vent en poupe. Dans le pire des cas, cela donne un duo plus qu'irritant, du genre Calogéro avec Cats On Tree (quelle horreur). Dans le meilleur, cela débouche sur un excellent album, tel ce Love Letter For Fire de Sam Beam & Jesca Hoop.

 

La question est donc la suivante : pourquoi certains s'en titrent-ils haut la main tandis que d'autres sombrent inexorablement dans une guimauve sirupeuse et insipide ?

 

Dans Love Letter For Fire, tout est dans le charme et la retenue. Basée sur une instrumentation simple, mais originale, les compositions nous entraînent vers des contrées folk, sans forcer. Simplement armés d'une guitare, d'une batterie (discrète), d'un violoncelle, ainsi que d'un soupçon de piano et de violon, les morceaux s’enchaînent sans qu'il n'y paraisse . Parfois sépulcrale ou crépusculaire (effet rendu grâce au violoncelle), l'ambiance devient soudainement romantique grâce à trois ou quatre notes lumineuses de piano.

 

Les voix sont chaudes et jouent sur des tonalités communes, s'attirant et se repoussant avec un tact non feint. Dans ce disque tout est délicat, feutré, intense (sans y paraître), et évite les écueils du genre (à savoir des morceaux bêtifiant dont le seul intérêt repose sur la brièveté de ceux-ci).

 

Nous sommes transportés dès les premières notes de Love Letter For Fire et malgré une légère baisse de tension et/ou intensité à mi-disque, l'effet perdure tout au long des treize titres.

 

Ce disque, entièrement acoustique repose sur un compromis idéal entre la voix de Sam Beam (qui officie d'ordinaire chez Iron And Wine) et celle de Jesca Hoop et semble sincère dans sa démarche artistique. Nous percevons des auteurs une envie commune de pondre de belles chansons. Ici, pas de pose, tout est juste et l'ambiance entière du disque le prouve.

 

C'est peut-être là où le duo marque des points (et les esprits), à savoir dans son honnêteté artistique. Car si Love Letter For Fire fonctionne si bien, c'est avant tout parce qu'il est on ne peut plus crédible ce qui tend à nous réconforter à l'heure des petites manigances mercantiles d'une industrie musicale en berne.

 

Ca ne vous fait pas la même chose ?

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon