NOBEL DE LITTERATURE Et le vainqueur est... Bob Dylan

14 Oct 2016

 

 

Alors que son Never Ending Tour n'en finit pas de ne pas finir (ce qui est la finalité du truc), Bob Dylan se voit récompensé par le Nobel de littérature. Un choix qui ne laisse personne indifférent!

 

Le songwriter rejoint le panthéon de auteurs, de Le clezio à Hemingway, en passant par Camus et Steinbeck. Une surprise qui, finalement, n'en est pas réellement une. En effet, l'auteur/compositeur américain était dans les petits papiers de l'académie Nobel depuis un certain temps (tout comme Leonard Cohen soit dit en passant), académie pesant et repesant un choix pour le moins... sévèrement burné.

 

Longtemps considéré comme porte parole (il n'aimait pas être qualifié de la sorte) d'une jeunesse américaine en perdition, prêtre involontaire de la contre culture, les textes de Dylan à la fois contestataires, défendant les droits civiques, et poétique, ont toujours été tissé dans la veine inspirée par la beat generation.

 

Ce prix lui est décerné, nous citons, « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique ». Une récompense qui fait déjà hurler plus d'un jaloux.

 

Pourtant, n'en déplaise à ceux qui pensent que la littérature et la poésie n'appartiennent pas au monde de la musique, et vice versa, Bob Dylan était le plus à même, parmi les chanteurs dits poètes, d'obtenir ce formidable sésame.

 

Nous tirons notre chapeau à cette figure emblématique qui continue d'émerveiller son monde plus de 50 ans après son premier tour de chant.

 

Qui peut se vanter de faire aussi bien ?

 

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon