BATACLAN Un an déjà...

5 Nov 2016

 

Evidemment comme tout à chacun nous nous réjouissons de cette réouverture, prévue le 12 novembre et non le 13, date de commémoration, avec une humilité, une sincérité sans faille mais qui pourtant reste empreinte, d’un émoi, d’une tristesse que nous ne pensions pas capables de réactiver, à seulement quelques jours de cet  anniversaire. Funeste.

 

Nous avons eu tellement peur : pour tous ceux qui oeuvrent dans le monde de la musique, du spectacle, que nous côtoyons régulièrement de par l’activité de ce webzine, les journalistes, les chroniqueurs, les organisateurs, mais aussi les fans, les amis, les potos qui ce soir là, n’étaient pas à ce concert des EODM.  Heureusement.

 

Nous avons eu tellement peur : pour nous-mêmes et nos valeurs imbéciles !

Jusqu’à cet instant fatidique, merdique, nous n’avions pas compris que notre liberté de ton, notre passion de la musique, de la culture sous toutes ces formes (expositions, livres, séries tv, botanique médiévale, apiculture transcendantale, etc) pouvait être un symbole à piétiner, pouvait représenter un quelconque …danger ?

 

Une menace ?

 

Alors oui cet anniversaire qui arrive, nous tord les boyaux, nous fait penser à toutes ces victimes, ces blessés qui luttent encore à grand coup de rééducation, de séances de psy, perclus de douleurs que nous ne pouvons pas imaginer, où seule notre sensibilité exacerbée peut tenter d’en tracer les contours. En silence.

 

Nous n‘avons plus peur : nous allons acheter nos dosettes de café dans un hypermarché même lorsqu’il est bondé, nous laissons fièrement nos barbes repousser, nous allons écouter chanter la petite dernière à la kermesse de l’école, nous prenons le tgv la veille des vacances scolaires, nous avons même mis nos vraies tronches sur le site et pour un peu nous abandonnions nos pseudos…

 

C’est vous dire !

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon