OCTOBRE Rouge

8 Oct 2017

 

Les vieux bluesmen avaient coutume de dire la chose suivante : quand une bagarre éclate dans un bar, le groupe ne doit surtout pas cesser de jouer, sous peine d’accroître l'animosité ambiante. Il doit au contraire jouer plus fort afin de masquer les cris et bruits de la baston, également afin d'apaiser les tensions.

En effet, il est bien connu que la musique adoucit les mœurs.

Mais aujourd'hui, les bagarres du temps jadis n'existent plus. Plus de coup de poings, de chaises qui volent, rien de tout cela n'a perduré. Aujourd'hui, les choses se règlent à coup de pistolets mitrailleurs, qu'il s'agisse d'actes terroristes, comme au
Bataclan en 2015, à Manchester en début d'année, ou bien comme ce fut le cas il y a de cela quelque jours à Las Vegas, par un déséquilibré dont le motif reste inconnu.

A son corps défendant, il s'agissait d'un concert de country, et Dieu sait que la country, ça peut être irritant. Trait d'humour un peu déplacé, mais mieux vaut en rire qu'en pleurer.

Les musiciens, qu'ils soient country ou autre, les artistes dans leur globalité (moins quelques crétins des Alpes) ne cessent par leur créations de nous inviter à réfléchir sur le monde qui est le notre, sur les beautés que nous ne savons plus voir, sur les émotions que nous ne savons plus ressentir. Leur travail consiste à rendre notre existence, si ce n'est plus sensée, au moins un peu moins merdique.

L'art est inutile, vous le savez, mais il nous fait du bien, nous rapproche, nous attire vers un dialogue passionné et passionnant. L'art, sous toutes ses formes, n'est là que pour ça, et point barre !

 

Ne serait-ce que pour faire chier les esprits étroits, nous allons vous parler de disques qui mettent de la joie, de la bonne énergie. Ouais good vibration, ça vous parle ? Nous vous parlerons de jazz (Sons Of Love, le bien nommé), de rock, de pop (Nocturne), de folk (Ron and Joy) , de métal, de country (nan on déconne, faut pas pousser non plus).

 

A venir donc, Nocturne. Si ce titre peut paraître un rien Obscur, Girl In Hawaii apporte une lumière inédite sur leur oeuvre, une lumière de pleine lune teintant le monde d'un éclat inédit, réparateur, rédempteur.

 

Et puis Sons Of Love, un pur chef d’œuvre, de Thomas De Pourquery et Supersonic, un album pour nous, nous les fils de l'amour. Nous ne résistons pas à l'idée de citer cette phrase du livret : Even robots are sons of love, let's save this world with our bloody hearts.


En colère nous sommes, c'est un fait, mais résistants nous restons, afin de toujours essayer de faire jaillir un peu de lumière dans les ténèbres. Alors, dans toutes les langues du monde, nous vous aimons, we love you, wir lieben dich,   , حبكم, te amamos, 我们爱您。, אנחנו אוהבים אותך, vi amiamo, мы любим вас etc..

 

 

 




 

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives
Please reload