FEVRIER Edito abrégé

1 Feb 2018

 

 

Février, c'est un peu comme un anniversaire sans gâteau, comme un noël sans cadeaux, comme un barbecue sans apéro. Pas la peine d'aller plus loin, vous l'avez déjà compris, février, c'est tout pourri.

Tandis que dans les Ehpad les petits vieux vont s'éteindre comme autant de bougies prises dans un courant d'air glacial, un vent régénérateur souffle sur les nouveautés musicales et littéraires, nous mettant un peu de baume au cœur, nous réchauffant l'âme et les os trempés par cette pluie qui ne cesse d'abreuver la terre.

Pour certain, février c'est le mois de l'Amour, avec la fameuse
Saint-Valentin. Ce jour où vous vous sentez obligés d'avoir une attention particulière envers votre moitié (mais les 364  autres jours de l'année, ne vous abstenez pas hein  ?), parce que les grandes surfaces, les journaux télévisés... vous le font, de manière subliminale, comprendre. Subliminale ? Non, pas vraiment, mais plutôt avec leur gros sabots, tout pourri, eux aussi.

Sinon, en février, nous aurons droit aux victoires de la musique, cette cérémonie où les employés des 12 mois précédents seront félicités, ce qui leur permettra d'accroître un peu plus leurs bénéfices. Février, mois mercantile ? Va savoir.

En tout cas, l'hiver ne nous lâche pas. Sans discontinuer la pluie pleut, le soleil se cache, le froid agace. Allez, ne soyez pas pessimistes, nous vous préparons de belles petites découvertes (
Anna Burch, No Money Kids, l'époustouflant roman Tous les Hommes Du Roi de Robert Penn Warren...).

 

Mais en attendant, pour faire hommage au mois le plus court de l'année, nous stoppons là l'édito le plus court de l'année.

Parce que les blagues les plus courtes... Vous connaissez la suite.

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon