HELLFEST 2018

22 Feb 2018

 

 

Devons nous encore présenter ce festival mythique et le travail absolument fantastique de monsieur Ben Barbaud, son géniteur ? Autant l'année passée la programmation nous avait laissé dubitatifs, autant cette session 2018, même si les dinosaures vont encore paître tranquillement les herbes folles de Clisson, nous semble  plus équilibrée, plus harmonieuse.

 

Pour les deux ou trois d'entre vous qui ne connaîtraient pas le Hellfest...disons simplement que ce festival a le mérite de rassembler sur trois jours toutes les familles du monde metal, quelque soit la bannière brandie. Pour les esthètes qui se cacheraient parmi vous, citons quelques styles glanés deci- delà : du glam, du hardcore, du crossover, du thrash-metal, du hard-rock, du black-metal, du rock californien, du death-metal, du sludge, du post-hardcore, rapcore etc...

 

Notre petite sélection, totalement subjective c'est juste là:

 

Commençons par les groupes les plus catchy, traduire par les plus abordables musicalement, nous citerons Stonesour, Backyard Babies, A Perfect Circle, Alice in Chains, les Deftones. Au programme grosses mélodies, refrains efficaces, rythmique appuyée mais sans trop de bobos, la palme de l'originalité revenant à Alice in  Chains, Deftones, qui ont su proposer une musique inédite, atemporelle.

 

Au rayon bourrins appliqués, nous ne saurions trop vous conseiller les groupes suivants: Dimmu Borgir qui se reforme pour l'occasion, un pilier du black-metal, qui a sorti ce style décrié de l'underground putride où il crépissait, notamment à grands renforts d'orchestration symphonique. La palme de la violence, de la justesse technique revient au groupe Meshuggah et si vous survivez au concert, c'est à dire que vous êtes capables de dépasser cinq morceaux sans perdre vos oreilles, ni faire un arrêt cardiaque, vous pouvez enchaîner avec la scène hardcore : Converge, Hatebreed, Cro-mags sauront vous achever ou vous convertir à cette énergie.

 

Pour les amateurs de fusion tous azimuts, nous vous conseillons Body Count, Bad Religion dont les ramifications rap, reggae seront à même de cajoler vos neurones endoloris, juste avant de vous précipiter découvrir nos chouchous, les maîtres du genre, Eskimo Callboy. Si vous aimez le grohl, la techno,  des riffs tranchants, des paroles débiles à souhait, des ambiances musicales qui changent toutes les deux minutes, vous découpant le cerveau en tranches, mais surtout si vous aimez danser malgré vos tatouages de tête de mort, votre allégeance à Satan, ce groupe est fait pour vous.

 

Enfin vous l'aurez compris, la seule tête d'affiche qu'il nous semble judicieux de vous conseiller est Marylin Manson, le reste nous semblant anecdotique. MM pour les intimes, ne propose pas un concert,  il propose un show ultra court, certes mais avec une scénographie époustouflante, qui modifiera durablement votre perception du live et vous apprendrez à ne plus jamais critiquer MM, ni son dernier album tout juste passable.

 

Nous vous souhaitons à toutes et à tous un magnifique Hellfest 2018

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon