CHRISTINE ANGOT L'Auguste de France télévision ?

23 Feb 2018

Il est une émission de télé, diffusée sur le service public, qui défraye, chaque semaine ou presque, la chronique.

Dans les 9/1Oéme des cas, ces polémiques de bas étages, pour personnes n'ayant rien d'autre à foutre que de relayer ces pseudos polémiques, sont le fait d'une certaine
Christine Angot.

La dernière en date, remontant à la semaine dernière, concerne sa définition (très personnelle) de ce qu'est un artiste. Pour vous la faire courte, parce que ni vous, ni nous, n'avons que ça à faire, l'artiste exercerait cette activité faute de mieux, un plan B pour qui n'aurait pas pu exercer un « vrai » métier comme avocat, médecin ou autre garagiste.

Déjà circule sur les réseaux sociaux (ce genre de réseau où ceux qui n'ont rien à dire l'ouvrent 24h/24 pour se prouver qu'ils existent) une pétition demandant soit l'éviction de Mme Angot, soit des excuses publiques de sa part.

Nous imaginons déjà la tronche de celles-ci : artistes, artistes, je vous ai compris. Je m'excuse d'avoir dit du mal de toi, de toi, de vous, alors que votre travail pour la société française est à l'image du pinard et du fromage pour celle-ci, à savoir essentielle.

Bien sûr, nous nous gaussons gentiment d'une telle bêtise, mais pas forcément de la part de qui l'on croit. Il convient de rappeler certains faits. Mme Angot est une écrivain, réputée sulfureuse, ou du moins qui ne laisse personne indifférent parmi les troud... l'intelligentsia parisianno parisienne. Que nous l'aimions ou pas, il se trouve qu'elle a été propulsée chroniqueuse d'une émission de télé dont les recettes consistent à créer de la polémique pour exister (ah ! La quête de l'audimat... aussi intelligent que la course vers le profit ou que celle vers la célébrité).

Forcément, en plaçant Mme Angot à cette place, l'effet voulu et plus que réussi. Non seulement tout le monde sait qu'un ou une écrivain s'exprime correctement uniquement par écrit (à l'oral, ils sont incompréhensibles, c'est bien pour cela qu'ils écrivent, CQFD), de plus, jouissant de fait d'une réputation de chieuse, il ne pouvait résulter de ses « performances » que des critiques négatives et virulentes, comme un délit de sale gueule, conduisant inexorablement n'importe quel abruti à créer une polémique.

Donc polémiques il y a... Et quand nous voyons certains artistes s'offusquer pour de telles conneries, résultant, nous en sommes quasiment persuadés, d'une mauvaise formulation, plutôt que de s'offusquer contre des sujets plus sérieux, trop occupés qu'ils sont à se regarder le nombril, nous sommes en droit de nous interroger.

 

Les Artistes, les vrais, sont censés exposer leur opinion, leur regard sur le monde, de façon poétique, réaliste, onirique, fantasmagorique etc..., pas sur une phrase sortant d'une émission de télé à la con (qui rappelons-le n'est pas en direct, ce qui signifie que le montage aurait pu être fait de façon totalement différent).

 

Il serait peut-être urgent de s'en rappeler, non ?

Bref, nous n'allons pas nous faire que des amis, mais nous assumons. C'est cela aussi, être artiste .

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon