THIERRY PONCET Zykë l'aventure

26 Feb 2018

Zykë l'aventure, aux Éditions Taurnada, de Thierry Poncet, est un roman qui porte bien son nom. Si vous souhaitez de l'aventure, du dépaysement, vous allez être servis en lisant les 360 pages du bouquin, tirées, comme le dit la couverture, d'une folle histoire vraie.

Imaginez le truc. Vous êtes un écrivain-galérien, essayant de toutes vos forces de vivre de l'écriture. Pour se faire, vous naviguez entre un quotidien sans le sou et de l'écriture à ne plus savoir qu'en faire. Un jour, une connaissance vous dit qu'un gus veut faire votre connaissance : il a besoin de quelqu'un qui écrit pour mettre ses idées sur papier.

Là, vous faites la connaissance d'un type baraqué,
Zykë,  « blouson de cuir, cheveux ras noirs, moustache, cou de buffle, une énorme pépite d'or brut en pendentif sur la poitrine », bref, la tête du parfait baroudeur en somme. En quelques minutes il décide de votre sort : c'est toi. Et l'Aventure commence.

Elle va durer une dizaine d'années cette aventure. Elle conduira le duo, souvent accompagné d'un troisième larron chargé de l'intendance (trouver des filles et des substances illicites font partie de ses principales fonctions), à faire le tour du monde, avec une prédilection pour l'Afrique et l'Asie du Sud-Est. En ces divers lieux, se succèdent orgies drogues/prostitués et séances d'écritures sado-maso.

Et puis, les arnaques, les risques, la peur au ventre, mais toujours protégé par
Zykë dont l’œil droit rit tandis que le gauche pénètre vos entrailles pour savoir ce que vous avez dans le bide. Bien au delà de cette simple aventure, c'est une histoire d'amitié hors norme que nous compte Thierry Poncet.

Elle unie ces deux hommes que nous pourrions à priori penser aux antipodes l'un de l'autre : l'un que rien ne prédestinait à vouloir être écrivain, l'autre qui n'avait jamais imaginé faire la traversé du Sahara avec des trafiquants de bagnole. En fait, ces deux lascars se complètent, puisant leur force dans l'autre, annihilant de fait leurs faiblesses. Deux mondes distincts pour une seule et même amitié, que rien ne pourra briser.


Thierry Poncet est un Punk, avec ce P majuscule qu'il convient d'adopter en guise de respect pour ce type qui a découvert la vie à flan de désert, au milieu de la touffeur tropical, et qui a su en tirer une écriture impulsive, claquant comme un coup de feu au milieu de la nuit. En tant que Punk, son langage est fleuri, incisif, drôle, touchant, inventif, ne répondant parfois pas aux règles de la grammaire (il invente des verbes tirés de noms, souvent plus imagés que des termes existants). Mais pas que. Souvent, les aventures se ressemblent dans le fond (les gonzes arrivent dans un bled, s'installent, cherchent des filles, des bars, de la cam, puis écrivent) pourtant « M'sieur Poncet » soigne la forme, évitant ainsi toute redite.

A la fin du bouquin, nous sentons un vide viscéral nous envahir, comme un grand froid suite au départ d'un ami proche, fauché par la vie. Du coup, nous nous surprenons à naviguer sur le net pour essayer d'en savoir plus sur qui étaient/sont ces hommes tellement magnifiques qu'ils en deviennent des personnages de fiction. Mais quand la fiction rejoint la réalité, nous ne pouvons que sourire et apprécier.

Nous avons voyagé avec des Seigneurs, nous sommes donc aux anges. La littérature populaire d'aventure, de qualité, celle recherchée par
Zykë de son vivant, nous l'avons eu dans les mains, grâce à Thierry Poncet, qui, mine de rien, nous a sorti de notre train train quotidien par ces pages folles.

Nous ne demandons dès lors qu'à repartir avec lui, où il veut, quand il veut !

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives