ERASURE Oh what a world

15 Mar 2018

 

Il y a quelque temps de cela, une mode consistait à ce que certains artistes ou groupes rock (ou pop) s'acoquinent avec des orchestres philharmoniques pour donner un souffle épique à leur compos (qui parfois en manquait, c'est vrai). Les résultats étaient mitigés, allant du mauvais au pire que mauvais, même si quelque fois surgissaient quelques fulgurances pas dégueulasses du tout.

 

Erasure, lui, reprend totalement son album Worl Be gone de façon post-classique. Associé au collectif Echo Collective, spécialiste du genre, le groupe propose World Beyound, sorti le 9 mars. Les réinterprétations apportent à cet opus une grâce presque élégiaque, mettant la voix en avant, et permet au duo d'exprimer un peu de son optimisme face à un futur que, pour notre part, nous considérons comme bien morose.

 

 

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives
Please reload