CEIJA STOJKA De l'enfer...

10 Apr 2018

Ceija Stojka est rom. Lors d'une rafle, sa famille est conduite à Auschwitz, en 1943. Puis sa mère et elle sont transférées à Ravensbrück où elles passeront 4 mois, avant de rejoindre Bergen-Belsen (où sont décédées Anne Franck et sa soeur). En 45, c'est la libération, Ceija et sa mère survivent.

 

Quarante ans plus tard, presque par erreur, Ceija se met à peindre. Tout ce qu'elle a vu, tout ce qu'elle a tu, ressort sur la toile. Quasiment analphabète, n'ayant jamais pris le moindre cours de peinture, c'est avec ses mains, prolongation directe du cerveau et de ses souvenirs, qu'elle parle.

 

Ses tableaux sont naïfs. Son message, lui, ne l'est pas. Il relate l'horreur dont nul être humain ne devrait être victime.

 

Elle sera exposé jusqu'au 20 mai à la Maison Rouge, Paris.

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon