IBRAHIM MAALOUF Levantine symphony N°1

11 Sep 2018

 

 Construit comme une pièce symphonique, ce dernier opus, Levantine symphony N°1 se veut fédérateur: de toutes les influences, inspirations qu'Ibrahim Maalouf a pu distiller, sur l'ensemble des albums qui émaillent sa carrière, déjà prolifique.

 

Bien évidemment le casque vissé sur les oreilles, il nous tardait depuis cet été, de déguster, cette nouvelle cuvée qui s'annonce d'ores et déjà ...

 

 

 

 

 

 

Exceptionnelle.

 

Outre le titre pompeux de cet opus, Ibrahim Maalouf réussit, n'ayons pas peur des mots, à mélanger tous les styles qu'il affectionne tant: jazz, symphonique, pop, oriental, rock, world, electro, dans un maelstrom savamment organisé qu'il est le seul à pouvoir dompter. Ainsi, muni de sa baguette magique, il dirige ces sessions avec une lucidité qui force, si ce n'est le respect, l'admiration.

 

Les arrangements sont à l'image de cet album assurément ambitieux; pas de temps mort, ni de fausses notes, c'est-à-dire de césures indigestes, de collages putassiés, mais un assemblage vertigineux de ponts musicaux qui colorent cet album de mille et une sonorités.

 

En revanche, la trompette 4 pistons si chère à IM, se fait désirer autant qu'elle sait se faire discrète, parfois absente, se contentant d'un solo de-ci delà, d'un chorus, comme pour mieux souligner cet assemblage musical grandiloquent.

 

Mais que dire, qu'écrire dès lors que le chœur des enfants s'invite à la fête, propulsant, au firmament de la symphonie, ces mélopées qui à l'instar de loops, tournoient encore et encore dans nos esprits, comme ces comptines que nous n'avons au fond, jamais vraiment oubliées.

 

A bien des égards il nous semble que cette orchestration symphonique permette aussi et surtout à IM, de cimenter ses goûts musicaux, les uns aux autres, comme il ne l'a jamais fait auparavant. Chaque pièce instrumentale répond à la précédente, malgré des couleurs musicales aux antipodes les unes des autres.

 

Ramifications incertaines ? Improbables ? Insoupçonnées ? Tout au long de cet opus, c'est à la fois ce qui nous étonne et nous subjugue ...

Please reload

Articles Récents

12 Nov 2019

Please reload

Archives
Please reload