OH PEP! I wasn't only thinking about you...

1 Nov 2018

 

En direct de leur Australie natale, quoi de leur Australie ? Nooon ? Siiiii !

 

Aussi incroyable que cela puisse paraitre ces filles caressent nos oreilles de suaves mélodies qui ne s'en laissent pas raconter.

 

Avec un titre d'album évocateur, une pochette aussi significative, il nous tardait après l’écoute du premier single, de nous en mettre une douce lampée au fond de la gorge...

 

 

 

 

Ce duo de girls arrive, l'air de rien, montées sur leurs jolis escarpins, les lèvres apprêtées, elles déboulent dans le salon, triturent leurs colliers de perle, coiffent leurs mèches presque rebelles, se raclent délicatement la gorge juste avant de distiller leurs mélopées. Une à une.

 

Les voix douces, légères et subtiles à la fois se chevauchent, titillent les tierces, se jouant de l'apesanteur, nous faisant alors miroiter que le ciel est à portée de main. Dehors, il fait forcément beau, les rayons de soleil caressent nous joues, tandis que la pureté des violons exauce nos désirs les plus intimes.

 

Tout est calme, simple, limpide; les paroles heurtent notre subconscient, tapissant un peu plus ce sentiment imbécile qui nous envahit, exhumant cette chaleur docile qui peu à peu, remplit nos veines endolories.

 

I don't want to hurt nobody, tourne tel un mantra cicatrisant nos peines, celles qu'on nous a infligés, comme celles que nous avons administrés, à tort et contre nous-mêmes. D'un tempo souvent lancinant, s'échappent ces notes que la guitare égraine du bout des cordes, comme pour mieux souligner la majestuosité de l'édifice forcément pop, qui croit à mesure que les chansons décollent. Une à une.

 

De cette galette suinte alors ce nectar qui ravive nos papilles, excite nos couleurs de mille arc-en-ciel qui fondent alors dans l’arrière boutique de notre psyché. Le temps se suspend comme s'il n'avait jamais existé, comme si ces années n'avaient plus de prise sur nous, comme si ce duo aux pouvoirs assurément magiques, réussissait à nous ramener sur les berges de notre enfance. Heureuse.

 

Ce duo de filles sait lire en nous, comme au premier jour...

 

 

 

 

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon