Alphonse MUCHA Musée du Luxembourg Paris du 12/09 au 27/01/2019

30 Dec 2018

Courez-y.

 

 

Foncez voir cette exposition magnifique et ludique à la fois du précurseur de l'art nouveau, souvent copié et rarement égalé par ses pairs. Vous connaissez tous sans le savoir son travail, puisque Mucha est, n'ayons pas peur des mots, le premier graphiste qui en son temps comprit l'importance du style, tordant les courbes jusqu'au point de rupture qui les verrait adoucir, embellir ses images, son interprétation de la femme moderne, belle, longiligne, colorée, émancipée. 

 


Ses modèles sont Sarah Bernhardt, Leslie Carter.

 

Mucha comprend rapidement qu'il peut tout peindre, tout dessiner, tout calligraphier comme il l'entend, tant son style est révolutionnaire à l'époque, même si une certaine similitude avec le travail de Gaudi n'est pas à négliger. Toujours est-il que son influence est telle que tous s'arrachent ses services : affiche de pièce de théâtre, de savonnette, de champagne, de meeting politique, mais aussi l'affiche de l'exposition universelle de paris de 1900.

 

Mucha part de photos, de silhouettes, de nues parfois, souvent pour tirer toute la quintessence de ses muses, les photos originales ornent les murs du musée, les modèles nous fixent pour l’éternité en noir et blanc, tandis que Mucha les couvre de couleurs étincelantes sur ses affiches. Notons que le commissaire d'exposition a eu l'excellente idée de peindre dans des tons modernes, des couleurs parfois criantes de vérité, les murs des salles, afin de  mieux souligner l’aspect évidemment graphique de Mucha.

 


Quelque soit sa période, le format utilisé, le substrat approché, le coup de crayon de Mucha est indéniable : vitraux d’église, affiche de propagande, son approche, à mesure qu'il vieillit et se rapproche de sa terre natale s'articule autour de caractéristiques qui ne sont pas sans rappeler l'univers de la bande dessinée. Ainsi  lorsqu'il met en scène plusieurs tableaux bibliques, il se joue du cadre, de l'épaisseur de la gouttière, présentant alors son travail comme de véritables planches de BD.

 


Enfin, il est amusant de constater qu'Alphonse Mucha à une époque où tout était à inventer, a su modelé notre regard actuel sur le design, le graphisme, la calligraphie, inscrivant alors son oeuvre dans une modernité confondante. Édifiante.

 

 

Mucha Forever...

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon