JANE ATWOOD Histoire de prostitution 1976-79 maison de la photographie R. Doisneau Gentilly

1 Feb 2019

 

Aperçue aux rencontres photographiques d'Arles, la kro est ICI , J. Atwood nous avait fait une énorme impression, notamment son approche résolument  bienveillante, attendrissante d'un monde de la nuit bien plus habitué aux horreurs en tous genres, aux vacarmes, à la  violence. Crue. 


Outre de magnifiques photographies en noir et blanc, c'est cette approche résolument novatrice qui nous a cueilli ; en effet J. Atwood s'est fait une spécialité de ne photographier que les gens hors normes, atypiques dans un monde actuel qui nous parait bien  trop policé.

 

Rien que pour cette démarche et pour l'exposition de nouveaux clichés jamais exposés, il nous semble urgent, impératif, vital de ne rater cette exposition sous aucun prétexte et de rendre à cette grande dame de la photographie, un hommage appuyé. Mérité. Vibrant.

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon