EDITO OCTOBRE 2019 Chauffe Marcel !

8 Oct 2019

 

Et alors que le vent se met à souffler, que les premiers frimas de l'automne se font ressentir, les feuilles des livres s'accumulent une à une, sur le sol du bureau, désemparées. pas moins de cinq livres à dévorer, alors que le dernier Nick Cave vient de sortir, que Keaton Henson s'apprête à faire de même, que la chronique des excellentissimes Cult of Luna n'est toujours pas rédigée ...

 

Il faut avouer que parfois nous avons besoin de temps, qu'une œuvre, aussi complexe soit-elle, réclame de la maturation, et que la pertinence, ou la justesse du papier qui en découle, est à ce prix. Pendant ce temps qui semble interminable, les gens meurent autour de nous, Ginger Baker, Jessy Norman, alors qu'une nouvelle œuvre d'art fleurit en bas des Champs-Elysées : le bouquet de Jeff Koons, après trois ans de travaux ou d'imbroglio administrativo-culturello-financier s'offre aux regards du quidam. Cadeau empoisonné diront certains, providence s'écrieront d'autres, acte éminemment diplomatique entre les Usa et la France, pour ceux d'entre nous, qui sont les plus férus de sciences politiques.

 

Enfin à grands coups de pistolet, de règlements de comptes putassiés, les Peaky Blinders débarquent sur nos écrans pour nous secouer les méninges, nous asséner au visage, leur propre vérité; celle de gangsters sans foi ni loi, qui bizarrement lors de cette cinquième saison, semble prendre l'eau de toutes parts. 

 

 Décidément cet automne s'avère être bien capricieux ...

Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon