EDITO MARS 2020 Ils sont devenus fous...

14 Mar 2020

 

"Je vous sers une p’tite mousse mon brave ?

- Je vais prendre une Corona mon bon monsieur"... bien fraiche !

 

Nous en sommes tous là devant ce qui ressemble a la plus grande pandémie que la terre ait connu depuis des siècles et des siècles ou presque. Loin de nous l'idée de qualifier la politique sanitaire de notre beau pays ... puisque les résultats parlent d’eux-mêmes, mais plutôt de parler deux petites  de cette ère de paranoïa aiguë qui s'ouvre à nous. Plus aucun concert, de festivals, d'exposition, de rassemblement de cent personnes, par peur de chopper cette saloperie de virus de m...

 

Aujourd'hui cent personnes ? Hier cinq mille ? Demain douze ?

 

Les écoles sont fermées, les universités, les lycées, même les salles de concert de quinzième division jettent l'éponge,  privant ainsi les intermittents de leur droit à travailler, à assurer leur intermittence, mais surtout à nous divertir. Oui vous avez bien lu, nous divertir en ces temps de m... où ces foutus saltimbanques ont toute leur légitimité, alors que nous crevons de peur, que nous n'embrassons plus nos enfants ou à peine, que le toucher devient une obsolescence à programmer de toute urgence.

 

Pendant ce temps, qui nous parait être déjà une éternité, nous nous refermons sur nous, notre télécommande tv incrustée au poignet, digérant notre abonnement à Net.... jusqu'à l'overdose. Nous pensons à ces musées que nous chérissons, à Soulages que nous avons entr’aperçu en loucedé, au Louvres juste avant que la camisole ne nous soit passée, que nous soyons renvoyés dans nos pénates...

 

"Tavernier, servez moi une petite Agnès Obel, un double Barrens, et laissez moi la bouteille de Katatonia, je vais en avoir grandement besoin..."

 

Please reload

Articles Récents

19 Mar 2020

19 Mar 2020

14 Mar 2020

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • 1447126333_mail-icon